gallery/1435337774_facebook
gallery/1435337799_twitter

Toute vérité est bonne à lire.

gallery/img-20190322-wa0040

COUP DE GUEULE

UNTERMENSCH

COUP DE COEUR

K. Marx écrivait dans le Capital en 1848 que le prolétaire a toujours plus prolétaire que lui en la personne de sa femme. Aujourd'hui, nous pouvons déclarer que l'étranger a toujours plus étranger que lui aux yeux de l opinion publique :  le Rom.

 

 

Cette communauté, victime de persécutions multi-séculaires, déportée, raflée et gazée sous Hitler, vit de drôle d'heures dans notre france de 2019. Et certains dans nos quartiers populaires prennent part à cet ostracisme forcené. Rappelons que des rumeurs d'enlèvements ont conduit des personnes à s' organiser en milice, oui en milice, pour chasser cette communauté. 

 

 

A croire que les personnes stigmatisées ont voulu remplacer dans la fantasmagorie d'extrême droite, leur propre stéréotype par un stéréotype encore plus nauséabond. A croire que le fait de discriminer devient un vecteur d'intégration. À croire que nous ne sommes pas, tous, victimes du même racisme systémique. N'oublions pas les liens établis entre la violence verbale et symbolique et la violence physique.

 

 

La chaîne génocidaire nous le rappelle. Tout génocide commence par des mots. Ensuite, on deshumanise tout une communauté. UNTERMENSCH : sous hommes comme on le dit en allemand. Enfin, les génocides peuvent se perpétuer ?Comparaison n'est pas raison mais un processus d' undermuncenisation est en cours concernant la communauté Rom en France. Et la Romophobie est une des valeurs les mieux partagées par l' establishment et une bonne partie de la société.

 

 

Car au delà de quelques excités, il nous faut mettre en lumière les responsabilités sur ces débuts de ratonnades qu'il y a eu lieu cette semaine dans nos quartiers populaires. Les Médias ont leur part de responsabilité en propageant à l'extrême le stéréotype du rom exclusivement voleur et violent.

 

 

Mais nos politiques locaux portent aussi une lourde responsabilité. Pour preuve, en 2014, lors de l'alternance municipale à Bobigny la majorité actuelle avait mis au cœur de ses promesses le démantèlement des camps de roms sur la ville, sur fond de romophobie ambiante bien entretenue. À la prise de la ville, il s'en est suivie une véritable chasse au campement de roms. Ce genre d'artifice électoraux ont creusé le terreau fertile permettant, expliquant  ces exactions. Et les rares communications d'aujourd'hui n'anhilent en dizaines d' années d' hostilité, à peine feutrée des politiques locaux contre cette communauté. 

 

 

A nous d'en tirer ,collectivement, toutes les conséquences, car comme l'a rappellé l'action de Génération Idenditaire de ce matin, demain ça sera peut être d'autres qui seront dans le coeur du viseur. Car il y aurait une rumeur de barbus enlevant des enfants avec leur uber ...

 

Alger, la Mecque de la Révolution

Amilcar Cabral, héros de la lutte pour l’indépendance bissau-guinéenne, a dit lors d’une conférence à Alger en 1968 que « les musulmans vont en pèlerinage à La Mecque, les chrétiens au Vatican et les mouvements de libération nationale à Alger ».

Cette vielle tradition, que d'aucuns croyaient appartenir aux limbes de l'histoire, vient de se manifester, de la façon la plus éclatante qui soit.


Le peuple, dans sa déferlante souveraine, vient après 7 semaines de lutte qui entreront dans l'histoire pour leur pacifisme, leur créativité et leur humour, viennent de mettre fin  à 20 ans de Bouteflikisme en Algérie.
 


Absolument aucun mot pourra d'écrire l'immensité du bonheur qui m'envahit en regardant toutes ces images, toutes ces vidéos, tous ces visages resplendissant de courage et de fierté.


Bien évidemment tout reste à construire mais d'assister à une seconde indépendance de notre vivant et de voir l'Algérie unie dans sa diversité, dans sa mixité, dans sa créativité et dans son génie reprendre sa longue marche en avant et tout bonnement paradisiaque.


On en avait oublié à quel point on s'aimait.

 

Tous, collectivement.

 

Aucune division ne prendra plus, les intérêts suprêmes de la nation algérienne ont été portés par le peuple, trop longtemps, et avec un coût trop élevé pour qu'il soit laissé en marge des affaires du pays. 

 

Le peuple vient de rappeler qu'il était la source et la légitimité de tout pouvoir et qu'il n'existe aucune autre extrême onction pouvant légitimer cette prise d'otage de l'Algérie.

Je m'endors le cœur léger, très léger ce soir.

 

Bien évidemment que tout reste à construire, mais cette Révolution du sourire a de quoi capitaliser sur cette jeunesse, porteuse de tous les  espoirs et de tous les rêves et sur ces glorieux anciens, toujours prompt à montrer la voie.

 

Le peuple a réussi à faire plier le pouvoir; au peuple algérien de tracer son propre sillon en restant fidèle à son histoire, à ses valeurs et à cette profonde soif de démocratie.

 

Bravo au peuple algérien dans son ensemble pour cette mobilisation qui restera dans les annales comme modèle de mobilisation pacifique, écologique, plurielle et drôlissime réussie.

 

Alger, en ce 3 Avril 2019, est bel  et bien redevenue la Mecque des révolutionnaires.

 

Et vu de Bobigny, c'est tout simplement grisant.