gallery/1435337774_facebook
gallery/1435337799_twitter

Toute vérité est bonne à lire.

gallery/img-20190322-wa0040

LE BISTROT

Une rubrique plus légère qui se veut un peut comme votre bistrot 2.0 du coin.  

Ici, on prend son café, son petit thé, on se détend, on refait le monde à sa couleur.

En un mot, un bon rade balbynien.

 

" Envoie trois cafés, une noisette et un allongé.

T'as pas entendu la dernière ?

Attends ! J'te raconte.

On parle que de ça.

Ca sent l'entourloupe à plein nez.

 

Il y a un projet de fusion-acquisition concernant l'OPH de Bobigny et l'ODH93.

Tu m'diras frère, ça sera jamais pire qu'avec l'OPH de Bobigny. Et je te dirais que t'as pas forcément tort frérot .

Rien qu'avec eux, il y avait de quoi faire un numéro de cash investigation à part entière pour leur gestion complétement à part.

 

Le problème étant que l'0DH93 a encore moins bonne presse que notre triste bailleur municipal. Excusez du peu !

Les habitants de l'Abreu, de Chemin vert, de Paul Eluard et des autres quartiers de la ville gérés par l'ODH93 peuvent en attester.

Le personnel de l'OPH de Bobigny voit, lui aussi, d'un très mauvais œil cette absorption " en bonne et due forme " ;

Avec comme dans chaque absorption d'un petit par un plus gros que lui : la question des doublons et suppressions de poste qui pourraient s'ensuivre.

Et une redéfinition à la fois des missions, des fonctions et des attributions.

Un gardien, une assistante sociale de l'OPH de Bobigny dans le cadre de ce projet pourraient aller travailler aux Lilas en étant salarié par l'ODH du 93.

 

En bref, ce n'est ni l'intérêt des locataires, ni celui des salariés de l'OPH de Bobigny.

A qui profite le crime de l'office ? Telle est la question.

La décision aurait été prise au plus haut niveau par Saint Christian en personne.

L'OPH de Bobigny pourrait presque écrire sur une porte bien rouillée :

 

  CHRISTIAN M'A TUER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle répondrait à de basses logiques courtes termistes.

Celles, semble-t-il, de ne pas perdre la face avec Est Ensemble à qui il refuse toute possibilité de travail.

En dépit de la loi et du bon sens.

Et avec le bilan catastrophique qu'il présente, les loupés monumentaux sur la rénovation urbaine et la dette abyssale qui laisse.

Une des raisons serait la volonté de sanctionner la gestion de l'OPH de Bobigny, et particulièrement son président encarté En Marche depuis 2017.

Tout cela au détriment de tous.

Ca sent pas bon les amis !

A surveiller de près…

T'as pas entendu aussi ? Sur le président de l'OPH de Jonathan Berrebi !

Relance les commandes ! J'te raconte…

 

A suivre…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Christian m'a TUER.

gallery/bistrot